Suite à une maladie cérébrale, un Italien parle soudainement français

December 19, 2017

Il ne s'est jamais particulièrement intéressé à la France. Pourtant, soudainement à la suite d'une maladie du cerveau, un Italien de 50 ans ne parle que le français. Même son comportement a radicalement changé.

D'après l'article d'Irene Berres du 02.06.2016 dans "Der Spiegel" :
http://www.spiegel.de/gesundheit/diagnose/italiener-spricht-ploetzlich-franzoesisch-nach-hirnerkrankung-a-1095461.html


 


La dernière fois qu'il a parlé français, c'était il y a 30 ans. À l'époque, âgé d'une vingtaine d'années, l'Italien a eu une brève liaison avec une Française qui a ainsi donné un sens au vocabulaire potassé durant sa scolarité. Mais ses compétences linguistiques tombèrent dans l'oubli ; jusqu'à l'âge de 50 ans, où, du jour au lendemain, il commença à ne parler que le français. Un français rudimentaire, comme il l'avait appris.

 

À cette époque, l'Italien souffrait déjà d'une grave maladie du cerveau, comme l'ont rapporté des chercheurs en collaboration avec Nicoletta Beschin de l'hôpital Somma Lombardo en Italie pour le journal spécialisé "Cortex". Un important vaisseau sanguin s'était dilaté dans le tronc cérébral de l'homme et avait endommagé la zone de la taille d'un pouce qui relit différentes parties du cerveau. De plus, le liquide dans le cerveau ne pouvait plus circuler correctement.

 

Au cours d'une opération, l'Italien reçoit ce qu'on appelle un shunt destiné à évacuer l'excès de liquide. Néanmoins, les médecins ne peuvent pas expliquer pourquoi l'Italien se comporte subitement de façon étrange.

Un italien parfait

L'homme commence à parler français avec ses proches et d'autres patients à l'hôpital. Mais aussi avec le comité ahuri qui devait décider de sa retraite. "Il parle français à tous ceux qui l'écoutent ", écrivent les chercheurs. "Et il ne montre aucun signe d'irritation lorsque les gens ne le comprennent pas."

En effet, ce qui sort de sa bouche n'est pas du français imaginaire ni du charabia. Cependant, des lacunes se manifestent régulièrement dans son vocabulaire, au lieu de "asperges", il utilisait "légumes". Généralement, la grammaire aussi laisse beaucoup à désirer. Pour cela, l'homme compense à sa façon : il n'utilise pas seulement les mots étrangers, il essaie aussi d'imiter le flux de la langue, et il exagère complètement. "Il se comporte comme la caricature typique d'un Français", constatent les chercheurs. Les tests montrent que l'homme parle encore parfaitement l'italien, sans accent. C'est ce qui le distingue fondamentalement des autres personnes affectées par la même pathologie.

La Thuringienne parle le dialecte suisse

"Depuis des décennies, on connaît des cas où les gens parlent leur propre langue avec un accent étranger ou bien, ils commencent à parler une autre langue pour des raisons inexplicables", explique Grzegorz Dogil de l'Université de Stuttgart, qui s'occupe du domaine " langue et cerveau". En 2013, par exemple, on a ainsi appris le cas d'une femme thuringienne qui parlait soudainement le dialect suisse après une attaque d'apoplexie. En 2015, c'est celui d'une femme chinoise qui ne pouvait s'exprimer qu'en anglais. "Il y a aussi des cas de personnes qui ont grandi bilingues et qui ne parlent soudainement qu'une seule des deux langues", dit Dogil. Personne ne sait encore comment le phénomène se produit précisément. Selon Dogil, le dysfonctionnement peut s'expliquer grossièrement à l'aide de modules : les différentes compétences linguistiques acquises sont regroupées dans des modules individuels. Si les connexions à certains modules sont bloquées, le cerveau établit de nouvelles connexions plus rapides avec d'autres modules. Celles-ci ne peuvent s'appuyer que sur des connaissances existantes. Le fait qu'une personne parle soudainement une langue qu'elle n'a jamais maîtrisée auparavant est scientifiquement impossible.


Un comportement français

En plus d'une parfaite maîtrise de sa langue maternelle, l'Italien se distingue par une autre particularité : à 50 ans, ne s'étant jamais particulièrement intéressé à la cuisine et à la culture française, il veut désormais voir des films et lire des livres et des magazines en français. Il achète de la nourriture française. Et sorti de nulle part, il succombe toujours à l'euphorie qu'il appelle "Joie de vivre".

Pour commencer la journée, l'homme, décrit par ses collègues comme sincère et consciencieux, ouvre la fenêtre, crie "Bonjour" et claironne que c'est une belle journée qui s'annonce. Il offre des cours de français dans le quartier. Et propose aux amis adolescents de sa fille d'organiser un séjour de chant pour elle. Au grand désarroi de sa femme, l'Italien fait du pain en grande quantité chaque jour. Lors de ses courses au magasin de bricolage, il apporte 70 crochets au lieu de deux. Les médecins recensent plusieurs habitudes compulsives dont la mégalomanie.

Pour expliquer son comportement, les chercheurs pensent que les troubles circulatoires dans son cerveau ont probablement conduit à une manie : un trouble mental dans lequel les inhibitions disparaissent, la confiance en soi augmente et de nombreuses idées peuvent surgir. Selon les chercheurs, il est possible que la nécessité de parler français fasse aussi partie de cette manie. En tout état de cause, il est clair qu'il ne s'agit pas d'une phase passagère. Le père de famille parle français depuis quatre ans maintenant. Entre-temps, les tentatives pour le motiver à parler sa langue maternelle ont conduit sa famille à abandonner, soulignent les médecins. Une seule chose s'est affaiblie avec le temps : l'exagération, le caricature. Par sa langue, l'italien ressemble de plus en plus à un vrai Français.

 

Please reload

Our Recent Posts

Travaux en ligne : La scène Techno berlinoise

November 14, 2019

Vidéo : Youth for Peace sur Instagram

November 12, 2019

Traduction en ligne : Plus de 350 invités présents à la soirée des vœux de l’OFAJ

November 12, 2019

1/1
Please reload

Tags

Please reload

©Artwork by Clara Dupré - N°SIREN : 841 723 430